Art et architecture dans le dessin de complexes de loisir

La rentabilité d’un projet dépend en grande mesure de l’attention à l’esthétique et du caractère artistique des promoteurs et concepteurs

ARTC_5_3
Dans les précédentes éditions de cette lettre d'information nous avons parcouru les principaux événements pendant le XXème siècle dans la thématisation de projets de loisir. Et l’architecture? A-t-elle été affectée par les changements radicaux dans les habitudes de consommation et loisir? D’abord un peu d’histoire.

Après la Deuxième Guerre Mondiale, la culture de surconsommation de masse a transformé la musique, la peinture, la mode et, bien sûr, l’architecture aussi. Le mode de vie, d'achat et de loisir de la population a évolué à côté du capitalisme et des nouvelles machines. Les différentes manifestations artistiques ont naturellement reflété ces transformations, parmi elles l’architecture et l’urbanisme. Le travail publié par Venturi et Scott Brown, L’Enseignement de Las Vegas (1972), est remarquable à cause de son influence sur le développement d’une grande partie des représentations architectoniques dans les décennies suivantes. Dans cette étude, les auteurs défendaient que l’architecture devait exprimer et représenter le contexte commercial duquel elle émergeait. De l’architecture fonctionnelle on évolue vers une architecture qui souligne la publicité et la relation avec les produits de consommation de masse.

Pendant les dernières décennies nous avons assisté à la prolifération d’une architecture scénographique, où les bâtiments sont conçus comme des icones et se rapprochent au public en reliant le dessin des élites avec la culture quotidienne de la consommation de masse. Frank Gehry est l’un des premiers “architectes stars” qui a concilié structure et décor dans ses projets, étant même le premier à utiliser des logiciels 3D de dessin.

Dans ces moments de fleuraison d’une architecture monumentale apparaissent des tendances vers les ambiances plus aimables, plus habitables et humaines. Des projets qui intègrent zones vertes et nouveaux matériaux qui permettent des délais plus courts de construction et une haute efficacité énergétique. Chez Amusement Logic nous sommes au courant de ces tendances, nous les avons étudié et leur application est l’une des bases de notre procédé de conception.
ARTC_5_2
Nous croyons que la conception de complexes de loisir doit bien tenir en compte l’évolution des représentations architectoniques contemporaines de la fin du XXème siècle et du début du XXIème. Prendre un soin stricte avec l’architecture et la thématique d’un projet de loisir est aussi important, voire la clé de sa rentabilité et de son succès, que la fonctionnalité de ses installations où la variété et quantité d’attractions et services.

Dans ce sens, non seulement il est nécessaire le savoir-faire et l’intelligence de l’équipe de conception, mais il faut aussi que le promoteur prenne conscience de l’importance de cet aspect de la conception pour le succès, la rentabilité et la pertinence de son projet.

Par exemple, et pour résumer, entre deux projets de loisir en concurrence, celui avec une architecture, des espaces et un décor cohérents en style et en qualité aura plus de succès auprès du public, plus d'importance sociale et culturelle, même s’il offre moins d'attractions que son concurrent.