tarjeta navidad_FR

Bulletin de nouvelles - Novembre 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Novembre en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - Octobre 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Octobre en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - Septembre 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Septembre en appuyant dans le lien suivante.

Le camping en France

Le camping poursuit sa mutation avec la montée en puissance des grands groupes


108133s

Le camping en France, dont la fréquentation bat régulièrement des records, change de visage avec le grignotage du secteur par de grands groupes spécialisés qui misent sur une modernisation de l'hébergement (mobile-homes, chalets), une tendance qui préoccupe les opérateurs historiques.

Avec une augmentation de la fréquentation de +2,7% sur un an en 2011, pour un total de 107 millions de nuitées, et une hausse du nombre de séjours (+1,9%) et de leur durée, la Fédération nationale de l'hôtellerie de plein air (FNHPA) a pavoisé en 2011.
Ce succès des quelque 8.600 terrains de l'hexagone s'accompagne d'une mutation du secteur, traditionnellement composé de campings appartenant à des propriétaires individuels et qui intéresse de plus en plus des groupes d'hôtellerie de plein air tels que FranceLoc ou Promeo.

Jusqu'à présent, on constatait "des regroupements d'indépendants, formant des chaînes de 10, 20 ou 50 établissements", tels que Yelloh Village (53 campings en Europe) ou Sunêlia (30 campings en France), note le président de la FNHPA pour la région Languedoc-Roussillon, Jean-François Bey.

Mais "le phénomène que l'on découvre actuellement (...), c'est l'arrivée du monde de la finance, de groupes à propriété unique", constate ce directeur du camping Les Galets à Argelès-sur-Mer (Pyrénées-Orientales). "Cela inquiète la profession", dit-il.

Actuellement, précise le directeur de la société de conseil indépendante Protourisme Didier Arino, il existe une dizaine de groupes qui investissent dans les campings, tels que FranceLoc (58), Homair (25), Utopia (19) ou Promeo (38 avec "21 Centrale Partners", maison mère de Vacances Directes).

Ces groupes possèdent également des emplacements et des mobile-homes dans des campings appartenant à des individuels.

Objectif littoral Pour l'instant, selon le président de la FNHPA, les grands groupes ont "mené des politiques dans la continuité de celles des indépendants, il n'y a pas une concurrence effrénée ou sauvage, mais plutôt une saine émulation".

Ainsi, on constate une montée en gamme constante des campings ces dernières années: 55% de la capacité d'accueil est aujourd'hui dans le haut de gamme (3, 4 et 5 étoiles), qui ne cesse de gagner des parts de marché depuis 2000, alors que les 1 et 2 étoiles reculent.

Promeo compte quelques campings 5 étoiles, ainsi que des 3 et 4 étoiles avec des mobile-homes, yourtes, écolodges, chalets, roulottes...

Pour le directeur du groupe Promeo, Olivier Ganivenq, le développement des groupes dans le secteur est inéluctable: "C'est une mutation naturelle. Le marché est très fragmenté, (...) on est à l'amorce d'un mouvement qui va naturellement augmenter", ajoute-t-il en comparant la situation du camping actuel à celle de l'hôtellerie de l'après-guerre, avec des petits hôtels familiaux qui ont été rachetés.

"La profession est mûre : il y a beaucoup de gestionnaires âgés qui cherchent des repreneurs" et "d'ici 2 à 3 ans, groupes et chaînes pourraient représenter la moitié du chiffre d'affaires", prévoit Guylhem Féraud (FNHPA).

Ce "mouvement de concentration aura ses limites à un moment donné", modère tout de même le directeur de Promeo. De fait, les groupes ne possèdent pour le moment que près de 250 campings sur les quelque 8.600 de France, soit seulement 18% des emplacements.

Toutefois, observe le directeur de Protourisme Didier Arino, ces groupes ont "acheté essentiellement sur les côtes", en Bretagne, en Aquitaine, en Languedoc-Roussillon... Ce qui peut laisser craindre à terme "une désertification des campings à l'intérieur" du territoire.


Source: Droit-Finances . net

Bulletin de nouvelles - Juilliet 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Juilliet en appuyant dans le lien suivante.

Dino Beach - Shanghai, Chine




TRAVAUX DE THEMATISATION - DINO BEACH PARC AQAUTIQUE, SHANGHAI, CHINE

Bulletin de nouvelles - Juin 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Juin en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - MAI 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Avril en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - AVRIL 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Avril en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - MARS 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Mars en appuyant dans le lien suivante.

Communiqué - Transfert de siège social



A partir du 30 mars 2012, nous emménageons dans nos nouveaux locaux à Valencia.

Nos nouvelles coordonnées sont les suivantes:

Amusement Logic, S.L. 
Calle dels Velluters, 2 
Polígono Industrial Vara de Quart 
46014, Valencia (Espagne)

Nous maintiendrons les mêmes numéros de contact, adresses de courrier électronique et site Web :

Tél: +34 96 1581614 
Fax: +34 96 1565346 
info@amusementlogic.es 
http://www.amusementlogic.es

Ce changement a été motivé par le besoin d’augmenter notre effectif et notre infrastructure, en raison de la forte croissance que nous avons connu ces dernières années.

Depuis ces nouvelles installations nous espérons continuer d’offrir à nos clients, nationaux et internationaux, le meilleur service de qualité et notre dévouement absolu.

Tous ceux qui forment la grande équipe d’Amusement voudraient profiter de cette occasion pour adresser ses plus sincères remerciements à nos clients, fournisseurs et collaborateurs, sans qui nous ne serions pas la société que nous sommes aujourd’hui.

Bulletin de nouvelles - FEVRIER 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Février en appuyant dans le lien suivante.

Bulletin de nouvelles - JANVIER 2012

Lire notre bulletin de nouvelles mensuel du mois de Janvier en appuyant dans le lien suivante.

Parc d'attractions et de loisirs Douai

C'est un concepteur espagnol et un atelier de paysagistes de Tourcoing qui vont créer le futur parc d'attractions et de loisirs de la ville au rivage Gayant. L'ouverture des premières installations est prévue pour l'été 2013.


douai-parcs

Les attractions qui s'installeront au rivage Gayant s'adresseront à tous les publics. PHOTO SAMI BELLOUMI



Jeudi, la commission d'appel d'offres s'est réunie pour déterminer qui sera le concepteur du futur parc d'attractions et de loisirs qui sera créé au rivage Gayant. Le choix de la commission s'est porté sur l'atelier Nervure, de Tourcoing, une agence de paysagistes, et Amusement Logic, un concepteur espagnol de parcs d'attractions.

Ici, pas de concours d'architectes où un jury tranche pour choisir un projet. « La consultation est encadrée par le code des marchés publics, explique Grégory Leplan, directeur général des services de la ville de Douai. Il faut répondre à des critères, on arrive à un classement et on prend le premier. » Dans ces critères, la ville a accordé davantage d'importance à la valeur technique du projet (60 %) qu'au prix (40 %).

La commission a fait son choix donc. Restera ensuite au conseil municipal de délibérer pour donner, ou pas, son aval sur ce projet de 5 millions d'euros.

Ensuite, l'élaboration du projet à proprement parlé pourra commencer. « On va expliquer notre souhait, poursuit le DGS. Ce qui est important, c'est de savoir quelle est la cible, quelle est la zone de chalandise, quelles sont les attentes des gens. Ils vont prendre connaissance de l'emplacement et voir quelles sont les animations possibles. Puis un master plan sera proposé. » Il faudra aussi choisir un thème et penser à des produits dérivés.

On ne parle pas encore pour l'instant d'attractions précises, mais la ville imagine le lieu à la fois comme un parc ludique et un espace de détente, qui devra répondre aussi bien aux désirs de sensations fortes des adolescents qu'aux envies de calme des familles avec enfants en bas âge. Les animations proposées par le concepteur devront être adaptées au lieu et au climat.

L'ouverture du parc, qui sera géré par la municipalité, est programmée pour l'été 2013. Ce ne sera qu'une étape. « Le début de l'aventure », selon Grégory Leplan. Car l'aménagement du parc se fera en plusieurs tranches, sur plusieurs années. Histoire de rendre le parc à chaque fois plus attractif grâce à des nouveautés. « On est là pour faire rêver », rappelle le directeur des services.

PAR STEPHANIE LABDANT
La Voix du Nord