Terra Mítica clôture l'année 2008 avec des pertes et une baisse du nombre de visiteurs

Terra Mítica a clôturé l'année 2008 avec des pertes de 15 million d'euros, soit quatre de plus que ce qui été prévu dans le plan d'affaires, comme conséquence de l'amortissement de nouveaux actifs découlant des investissements réalisés pour l'ouverture d'Ocionía, des coûts financiers et « principalement en raison de la baisse du nombre de visiteurs », 10 % de moins qu'en 2007, selon les commentaires du parc thématique.


Terra Mitica

Le nombre de visiteurs du complexe en 2008 a atteint un total de 1,01 million de personnes, 10 % de moins qu'en 2007. Cependant, selon le parc, cette baisse représente « un chiffre bien inférieur à celui de ses principaux concurrents qui dans la plupart des cas dépassent les 20 % de baisse de fréquentation ». Les responsables du parc de loisir attribuent cette baisse au « mauvais temps à Pâques, lors du pont du 1er mai et pendant une grande partie du mois de juin, à cela s'est ajouté la forte crise économique subit par les entreprises et les familles espagnoles pendant le deuxième semestre de l'année".

En raison de cette baisse de fréquentation, « le chiffre d'affaire a reculé de 11 % jusqu'à atteindre les 24,3 millions d'euros, tandis que les frais ont augmenté 5 % comme conséquence de l'implantation des nouveaux produits installés dans la zone d'Ocionía, ce qui a conduit à un EBITDA (résultat brut d'exploitation) négatif de 3.2 millions d'euros»

Pour cette saison, Terra Mítica « continuera à implanter des nouveautés à son offre d'attractions, spectacles, restauration et merchandising ». C'est ainsi que Tizona, le Labyrinthe du Minotaure et le Temple Perdu subiront "d'importantes modifications". L'offre de spectacles est aussi renouvelée et de nouveaux concepts s'insèrent dans la restauration, de même « une grande partie de la ligne de produits de merchandising va être modifiée afin de façonner la meilleure offre de loisir et divertissement pour tous les membres de la famille. .

Actualités Hosteltur