Caja Madrid loue Faunia à “Parques Reunidos”

Faunia assure dans sa propagande qu'il a un des plus complet écosystèmes polaires d'Europe. Parmi ses attractions il dispose de plusieurs espèces de pingouin, lamantins des Caraïbes, phoques, otaries et lynx. Cependant l'offre de ce parc biologique situé dans le district de Vicálvaro ne semble pas être suffisante pour les visiteurs.


Les parcs à thèmes vivent une situation critique. Leurs recettes ont reculés de près de 7% l'an dernier, selon les données du consultant DBK. Et Faunia n'est pas une exception. Le parc de Madrid a enregistré des pertes pendant les deux dernières années. Caja Madrid est le principal actionnaire de la société gérante du parc, puisqu'elle possède le 82.2% du capital.

L'organisme financier a décidé de louer à « Parques Reunidos » la gestion de Faunia en échange d'un million d'Euros annuels pour une durée de 15 ans. Le contrat contemple l'engagement d'assurer tous les emplois existants, selon le communiqué publié hier par Caja Madrid. Sur la même note, Parques Reunidos déclare son intention d'acquérir dans le futur 100 % des titres de Faunia. Cet opérateur de centres de loisir assure déjà dans la région la gestion du Parc Warner, le Parc d'Attraction, le Zoo Aquarium, le Téléphérique et deux Aquópolis.

Parques Reunidos est le deuxième plus grand opérateur de complexes de loisir en Europe et l'un des plus importants au monde. Avec 28 parcs d'attractions et à thèmes, 11 d'entre eux en Espagne. Ses centres reçoivent plus de 12 millions de visiteurs par an. Cet opérateur est propriété de la firme britannique à capital-risque Candover, qui a achetée il y a deux ans la société d'origine espagnole Parques Reunidos.