Le tourisme génère déjà plus de richesse que l'agriculture

L'une des sources les plus fiables pour anticiper les tendances mondiales du tourisme sont les rapports publiés chaque année par l'Observatoire du Tourisme Mondial, un forum qui réunit près de 500.000 personnes sondées à l'échelle globale dans une base de données commune.

Selon son dernier rapport, le tourisme a continué de croître globalement en 2014 et malgré les guerres, le terrorisme, les crises économiques et la peur des pandémies. Le nombre de voyages a augmenté l'an dernier de 4,5%, et les prévisions sont similaires pour 2015, entre 4 et 5%.
Amusement_Logic_Mar04-01

D’entre tous les types de voyages, restent à la première place les vacances à la plage et au soleil, avec 28% du marché et une croissance de 18% au cours des cinq dernières années. En deuxième position on trouve les visites organisées, avec une part marché de 23% et une croissance de 32% grâce surtout à sa popularité auprès du public asiatique.

Le segment avec la croissance la plus rapide est le tourisme urbain, grâce à les vols et hébergements low cost. Le nombre de ces voyages a augmenté de 58% et représente désormais 20% du marché total du tourisme. Par contre, les sorties en zones rurales ont chuté de 17% au cours des cinq dernières années et ne représentaient que 11% du total. Ils sont suivis par les voyages d’affaires et autres voyages pour raisons familiales, éducatives, religieuses et de santé.

En combinant la hausse globale des voyageurs avec l’allongement des séjours de 3% et une hausse de la dépense moyenne de 2%, les recettes touristiques totales ont augmenté de 6% en 2014 (le PIB mondial par contre a augmenté de 3,31%). Le tourisme représente déjà 9,8% de l'économie de la planète (l'agriculture représente «seulement» 6%).